A Caen et de manière générale en France, il n’existe que deux moyens légaux d’accueillir la mort : l’inhumation ou la crémation. Malgré le fait que cela peut représenter un choix difficile à faire pour la famille et les proches du défunt (dans le cas où celui-ci n’aurait exprimé aucun souhait particulier), chacun peut avoir son propre point de vue sur la question.

La crémation pour des obsèques à Caen

Le choix reposant avant tout sur des convictions intimes, il peut parfois être difficile pour les membres d’une famille d’utiliser la crémation comme moyen pour l’enterrement d’un parent.

La crémation est une technique funéraire destinée à utiliser un four spécialisé et chauffé à plus de 900° dans le but de réduire le corps du défunt en cendres. Après un long processus de plus d’une heure, les cendres sont transférées dans une urne avant d’être transmises à la famille de la personne.

La crémation qui peut être pratiquée au crématorium de Caen peut représenter une coutume sacrée, les cendres pouvant être dispersées dans un lieu particulier (jardin du souvenir, en mer, en pleine nature…) ou placées dans un columbarium. Dans certains cas, elles seront enterrées dans une tombe déjà existante.

 L’inhumation pour des obsèques à Caen

L’inhumation, ou l’enterrement, représente un rite funéraire dans lequel il est de coutume d’enterrer le corps d’un proche dans un cercueil en pleine-terre (qui sera ensuite aménagé en tombe), ou à l’intérieur d’un caveau funéraire dans un cimetière de Caen ou partout ailleurs en France.

L’inhumation se trouve être la pratique la plus employée en France et concerne donc la majorité des obsèques. En effet, la plupart des religions favorisent l’enterrement à la crémation, puisque la présence d’une pierre tombale permet de se recueillir et de rendre hommage au défunt.